Gilbert Lecharpentier 4è à Louvigné du Désert

Les « gars du Team Sud Manche Leucémie », ont encore fait le boulot ce week-end. Leur détermination a été remarquée sur 3 départements.

Samedi 12 à Noyal-Chaillon (35230)
Ce samedi 12 mars, en lever de rideau de la course élite « La Louison Bobet », les 3è catégories étaient au nombre de 160 sur un circuit urbain, laissant présager une moyenne horaire élevée. Anthony Hamel, Yvan Morin, Julien Hamel, Christophe Bazire, Noël Baron et Romain Aubrée étaient de ceux-là et à défaut de rester passifs, ils furent comme toujours au coeur de l’action très rapidement. La première heure, affichant une moyenne de 43 km/h n’a pas vu se dessiner d’échappées définitives. Difficile dans ces conditions de mettre de nez devant, malgré les tentatives vaines d’Anthony, Julien et Noël. La décision se fera dans l’ultime tour, quand quelques coureurs réussiront à fausser compagnie au reste de la meute. Les coureurs du TSML, terminent tous dans le peloton, à l’exception du malchanceux Christophe Bazire victime d’une crevaison. Certains de ne rien à avoir à regretter, les hommes du Team par la voix de Noël Baron déclaraient : « C’est rassurant ce début de saison, on commence à avoir une belle équipe… et mieux encore… une bande de bons copains ! ».

Samedi 12 à Louvigné du Désert (35420)
Gilbert Lecharpentier, Quentin Lebrec, Jérémy Brouillard, Sylvain Boyaux, Laurent Marie dit Dinard et Sébastien Guinebault avaient passé la frontière de la Normandie, pour se rendre au pays du granit à Louvigné du Désert. Si les quatre premiers nommés couraient dans la seconde épreuve, Laurent et Sébastien ouvraient le bal sur un circuit assez vallonné. Les 80 engagés n’ont pu se départager pendant la course malgré de nombreuses attaques. Laurent Marie dit Dinard, avec audace, tentera le coup en solitaire à la flamme rouge du dernier kilomètre. Le patron de « Vélo-Naturel » en regain de forme en ce début de saison, n’aura pas eu le loisir de lever les bras. Le peloton visiblement affamé, viendra mettre fin à son rêve, le dévorant à 200 mètres de la ligne. Il termine à la 25è place.
Dans la course suivante, sous un beau soleil mais avec un peu fraîcheur, 90 coureurs de D1 D2 prenaient le relais. Le Team était donc représenté par Gilbert, Sylvain, Jérémy et Quentin. Dès les premiers tours de manivelles, les attaques furent lancées et au 3ème tour, Jérémy prit le bon wagon en compagnie de 7 autres téméraires. L’avance sera longtemps maintenue à 30 secondes, car derrière le contrôle de la course d’équipe, s’est tout naturellement mis en place. Le regroupement général s’opérera aux 3/4 de la course et un sprint final pour connaître le vainqueur du jour devenait inéluctable. Au petit jeu de faire « causer » la puissance, Gilbert Lecharpentier n’est pas le dernier à impressionner ses adversaires. Le chef de file du Team, lancé à la conquête du graal, devra se contenter de la 4è place, puisque tassé par un Breton fougerais dans les derniers mètres. Ses équipiers passeront la ligne dans le peloton. A l’arrivée Gilbert déclarait : « Nous avons fait une belle course d’équipe, prouvant la bonne entente au sein du Team« .

Dimanche 13 à Barenton (50720)
La course de 2è catégorie comptait 110 partants et le niveau élevé des engagés sur un circuit très exigeant, laissait présager d’une après-midi sportive qui ne serait pas de tout repos. Fidèle à ses habitudes de ne pas rester spectateur passif, Arnaud Touchais sera l’un des premiers à mettre le nez à la fenêtre pour « secouer le panier ». Derrière dans le peloton, le grimpeur du TSML, Anthony Hamel, tente pendant ce temps de récupérer des efforts de Chatillon. Celle qui sera à considérer comme l’échappée du jour, prendra naissance au 2è tour. Arnaud, à 10 secondes de celle-ci, prendra sa part de responsabilité au sein d’une contre-attaque. Un groupe d’une vingtaine de coureurs qui devra se résigner à rester à 30 secondes des leaders le restant de la course. Arnaud terminera sa course au coeur du peloton, alors qu’Anthony, victime d’une fringale sera contraint au renoncement.

Dimanche 13 à Champagné (72470)
A quelques encablures du Mans, Mathieu Mazure était engagé sur un circuit totalisant 72 km. A l’exception d’un raidillon de 500 m, le parcours ne présentait pas de difficultés majeures. La quarantaine de participants allait se livrer à une belle joute et à deux boucles de la ligne, notre coureur Cellandais décidait de placer une attaque au pied de la seule ascension. Seul devant pendant un demi-tour de circuit, il devra malheureusement rejoindre les rangs du peloton, au sein duquel il terminera sa course.
La victoire sur toutes les courses auxquelles nous avons pris part, n’était pas au rendez-vous ce week-end. Patience est mère de vertu, convient-il de lire dans certains ouvrages. Nous avons la qualité d’être patients, étant certains d’être en avance de forme, sur les années précédentes.

Gilbert Lecharpentier 4è à Louvigné du Désert.

Gilbert Lecharpentier 4è à Louvigné du Désert.

Anthony Hamel à l'attaque à Noyal Chatillon.

Anthony Hamel à l’attaque à Noyal Chatillon.

Noël Baron à Noyal Chatillon

Noël Baron à Noyal Chatillon

Author: TSML

Share This Post On